Le marché résidentiel reste de marbre face à la crise

Dans la continuité d’une année 2020 où le marché du logement a remarquablement résisté à la crise, le rythme des ventes reste très soutenu début 2021. On assiste à un rééquilibrage entre l’offre et la demande, que ce soit dans les zones tendues où l’offre s’est un peu reconstituée ou dans le reste du territoire où la demande se redresse.
►Confiance des ménages, volumes de ventes (1 046 000 transactions réalisées sur les 12 derniers mois à fin février 2021), niveau des prix (+4 % en France par rapport à 2019) ; taux de crédits (1,18 % en moyenne en février 2021) et durée d’emprunt (21 ans en moyenne).

Consultez la note de conjoncture.

Menu