Le marché résidentiel poursuit sur sa dynamique

Le marché du logement, qui a remarquablement résisté à la crise, continue de surfer sur l’attrait des français pour l’immobilier.

Le marché est en sous-offre et connaît une forte demande. Il est porté par un contexte de taux extrêmement bas et par un niveau d’épargne important des ménages.

AU SOMMAIRE DE LA CONJONCTURE IMMOBILIÈRE EN JUILLET :

  • La confiance des ménages se redresse nettement
  • Rythme toujours très soutenu des ventes
  • Prix : Paris décroche, les villes moyennes et rurales décollent
  • L’offre de logements à vendre se contracte dangereusement
  • Le marché locatif
  • Des taux de crédit au plus bas

 

Menu