Immobilier : itinéraire d’un marché gâté

Le LABoratoire Économique du Logement de la FNAIM vient de publier sa nouvelle note de conjoncture : l’attrait des villes moyennes et des stations balnéaires se confirme.

Le marché de la pierre, actuellement d’un dynamisme à toute épreuve, sort à la fois renforcé et transformé de la crise sanitaire, avec une attractivité qui s’est inversée entre certaines grandes villes et le reste du pays. Il reste porté par un contexte de taux extrêmement bas et un niveau d’épargne important des ménages.

Volumes de transactions (1 208 000 ventes sur les 12 derniers mois à fin août), niveau des prix (+ 6,2 % en France sur un an, à fin septembre 2021) ; taux de crédits (1,08 % en juillet 2021) : faites le point avec le LABEL FNAIM.

Retrouvez la note de conjoncture 

Menu